Portraits

Maison Réalité : Hélène Tessier

mercredi 8 juillet à 15:39

Hélène Tessier

Coordonnatrice au programme hébergement

Et soutien dans la communauté pour la Maison Réalité

 

Se reconnecter avec la joie de vivre

 

Après quelques portraits, une constante se dessine, les intervenantes rencontrées utilisent les mêmes mots pour décrire les personnes qu’elles aident : « les gens souffrants de problèmes de santé mentale sont courageux, car on leur en demande beaucoup ; soit de s’accepter, de se reconnecter à la joie de vivre et de participer à une vie citoyenne. »  Je n’avais pas pensé à cela.  Et vous ?

 

Petit matin pluvieux.  J’arrive à la Maison Réalité sur la rue Jeanne-d’Arc dans le secteur Hull en même temps que l’un de leur pair aidant, un jeune homme costaud et sympathique qui, sous la barre des sourcils, a un regard bienveillant, sans vraiment sourire, il se présente.  Premier contact.  Je dois avouer qu’en descendant les escaliers, je me suis demandé de quoi il pouvait bien souffrir ? De la vie, sans doute.  Une vie avec des hauts et des bas trop nombreux.  Dans un autre lieu, je me serais intéressé à sa carrière professionnelle, je n’aurais jamais échafaudé un scénario où la lumière rouge du danger se serait allumée.  Il faut croire que j’ai encore bien des préjugés mais j’ai entrepris cette série de portraits sur le site Internet du ROCSMO pour justement démystifier ces idées préconçues sur ceux et celles qui sont aux prises avec le mal de vivre et d’être au quotidien.

 

Je rencontre maintenant Madame Hélène Tessier qui a un parcours atypique puisque suite à des études universitaires en éducation physique à Sherbrooke, elle est retournée au CÉGEP de l’Outaouais pour compléter une technique en éducation spécialisée en 2001-2002.  Élancée comme une majuscule, elle est généreuse dans ses explications, répond avec bonhomie à mes questions sur son travail.

 

JJC : Quelle est la mission de la Maison Réalité ?

HT : Nous offrons des services de soutien et de réadaptation psychosociale à des adultes qui ont un problème de santé mentale dans la région de l’Outaouais.

 

JJC : Quelles sont les principales qualités pour être un bon intervenant ?

HT : Il faut bien se connaître, être créatif, croire dans le potentiel des gens, avoir une bonne écoute, respectueux, un bon jugement, une bonne capacité d’analyse et être un bon motivateur, avoir le sens de l’humour, voir et faire voir les petites choses positives dans une situation difficile, et bien sûr être empathique.

 

JJC : Combien d’intervenants travaillent ici ?

HT : 25 personnes en tout dont : quatre au Café Rendez-vous, trois pour le soutien dans la communauté, cinq à l’hébergement, huit sur une liste d’appel et les autres à l’administration.

 

JJC : Quels sont les services que vous offrez ?

HT : Nos intervenants sont à l’écoute et aident les bénéficiaires avec le soutien dans la communauté ; nous suivons de 35 à 40 personnes de façon régulière.  Il y a aussi l’aide ponctuelle au téléphone, l’hébergement pour 9 personnes à la fois maximum pour une durée de 3 à 18 mois ; d’ailleurs en tout, nous hébergeons bon an/mal an 25 personnes.  Il y aussi le Café Rendez-vous qui est situé au 50, rue Montclair avec sa cuisine communautaire, ses aires de rencontre, ses ateliers, sa galerie d’art.

 

JJC : Quels sont vos projets ?

HT : Nous aurons une nouvelle programmation avec des ateliers mis en place par nos intervenants et qui répondent aux goûts et aux besoins de nos utilisateurs.  Nous voulons aussi trouver du financement pour embaucher un pair aidant qui sera rémunéré ; pour l’instant nous en avons deux qui sont bénévoles.  Voir à l’implantation et l’application de l’approche par les forces, le programme clef en main pour le logement et finaliser le site Internet.

 

JJC : Que tirez-vous de votre expérience à la Maison Réalité sur le point de vue humain ?

HT : J’ai eu un coup de cœur pour mon métier, aider les gens en santé mentale, des gens qui ont un réel courage car on leur en demande beaucoup.  Ils ont des talents, des forces, ici nous rencontrons des personnes qui veulent vraiment s’en sortir ; et bien que les intervenants ne les obligent pas à rentrer dans un cadre préétabli, à fonctionner selon un modèle rigide, on les aide plutôt à se découvrir.  La Maison Réalité est comme une famille accueillante et agréable pour tous.

 

La Maison Réalité est située au 10, rue Jeanne-d’Arc dans le secteur Hull.  On peut rejoindre ses intervenants au 819 776-1214.

 

Entrevue menée par Josué Jude Carrier